Mobilisation en Grèce des salariés du Service de Soins à Domicile (« Voithia sto spiti »)

Publié: avril 5, 2014 dans P/Actualité

securedownload

Aujourd’hui et demain (3 et 4 avril) les salariés du Service de Soins à Domicile (« Voithia sto spiti  – VSS») font grève et se mobilisent dans les rues d’Athènes.

Un contingent massif parmi les 4.500 salariés s’est déplacé des 4 coins du pays pour converger vers la place Syntagma à Athènes.

Le Service de Soins à Domicile (« Voithia sto spiti – VSS ») procure des soins médicaux et psychologiques ainsi qu’un accompagnement au quotidien à des personnes malades ou dépendantes sur l’ensemble du territoire de la Grèce, y compris dans les provinces et les îles les plus reculées.

130.000 environ personnes vulnérables  en dépendent pour leur survie et leur santé.

Il fonctionne maintenant depuis environ 12 ans. Il a été créé dans le cadre du Plan National pour le Développement Régional, financé initialement pour une part conséquente par les Fonds Européens.

Bien avant le déclenchement de la crise, l’état grec – géré en alternance par des gouvernements du PASOK et de la Nouvelle Démocratie – s’est montré bien défaillant pour accomplir ses obligations vis-à-vis des salariés et de la population, se rétractant de ses engagements financiers dès le terme des subventions européennes.

Ainsi les salariés avaient régulièrement des retards dans le paiement de leurs salaires et étaient maintenus dans des statuts précaires au-delà des durées prévues par la loi.

En dépit des conditions de vie difficiles qui leur étaient imposées ils ont rempli leur tâche humaniste avec enthousiasme, abnégation et sens du collectif.

Par leurs combats syndicaux et juridiques ils ont obtenu la reconnaissance de leurs statuts et la pérennisation de leurs postes de travail, assurant de cette manière la continuité du service auprès de concitoyens affaiblis par la maladie, le handicap ou l’âge.

Le Service VSS est actuellement co-géré  et  financé par le Ministère de la Santé et les Collectivités Locales.

Après avoir infligé aux salariés de lourdes baisses de salaire, le gouvernement actuellement au pouvoir envisage maintenant sa privatisation malgré le fait que le projet est toujours inscrit au Plan National pour le Développement Régional jusqu’en 2020.

Les salariés ne sont pas payés depuis sept (7) mois maintenant et affrontent le spectre de la famine pour eux et leurs familles.

Ils revendiquent le paiement de leurs indemnités, la continuité du Service, l’arrêt de la privatisation.

Mobilisation en Grèce des salariés du Service de Soins à Domicile (« Voithia sto spiti »)

Voir aussi : https://www.facebook.com/namistamatisitovss

http://vssgr.blogspot.fr/

http://voithiastospiti.blogspot.fr/

(Pages web en grec avec documentation audiovisuelle)

Les commentaires sont fermés.