Une mission des Dispensaires Sociaux Solidaires à Mytilène : Une première image du campement des réfugiés (05-08-2015)

Publié: août 6, 2015 dans Articles / Press / Grèce

source

Résumé : La solidarité prend chair et os encore une fois à Mytilène où arrivent quotidiennement, après un long voyage, des réfugiés de guerre déracinés. Ils ne bénéficient pas de l’aide même élémentaire de la part de l’Union européenne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des membres des Dispensaires et Pharmacies Sociaux Solidaires ont décidé de contribuer concrètement à la tâche des citoyens solidaires des îles à cette période avec toutes leurs forces disponibles pour aider les réfugiés concrètement et psychologiquement.

Déjà la première mission des Dispensaires et Pharmacies Sociaux Solidaires de Thessalonique, de Thermi, de Corinthe et de Volos se trouve depuis deux jours au campement ouvert de Karatépès où arrivent quotidiennement des dizaines de réfugiés syriens avec des chaloupes et des barques, pour une brève étape sur l’île, en poursuite de leur voyage difficile vers les pays de l’Europe du Nord.

Au campement, selon le rapport du Dispensaires Social de Thessalonique, des tentes avec du matériel et des équipements sanitaires ont été dressées et, depuis ce matin, des médecins et des citoyens solidaires offrent les premiers secours en examinant les réfugiés parmi lesquels il y a plusieurs enfants et des femmes enceintes. Notons aussi qu’au campement de Karatépès  s’activent également Médecins sans Frontières. Des dentistes du Dispensaires Social de Thessalonique ont également installé des structures de soins dans les locaux de la Fondation PIKPA pour offrir des soins spécifiques.

D’après les informations il existe des problèmes d’eau potable car il n’y a pas de quantités suffisantes [NdlR : température actuelle à Mytilène 32°]. Il n’y a encore non plus, malgré les efforts des autorités locales, suffisamment de tentes pour éviter la longue exposition au soleil de nombreux réfugiés. L’alimentation en nourriture des réfugiés s’effectue avec difficulté car les restaurants réquisitionnés par l’Etat sont à 7 km de distance du campement. Il y a aussi un important problème de maintien de la propreté du lieu, malgré les efforts considérables des salariés de la municipalité. D’après des informations, on est en attente de voir arriver sur l’île des bennes à ordures, dépêchés par le Haut Commissariat aux Réfugiés.

Signalons que les médecins ont constaté que de nombreux réfugiés ont subi des insolations, certains souffrent de gastro-entérites, des problèmes dermatologiques, des infections urinaires, et autres. La plupart des problèmes sont la conséquence de l’accablement du voyage et du fait que, pendant une longue période, ils n’ont pas été examinés par un médecin. On nous informe que ce matin un bébé a été transféré à l’Hôpital avec des tympans perforés et quatre enfants avec des complications de thalassémie.

« Au-delà de l’aspect pratique notre aide apporte beaucoup au niveau symbolique et psychologique » souligne Théodoris ZDOUKOS, médecin du Dispensaires Social de Thessalonique en insistant sur le sens du soutien aux réfugiés à ces moments difficiles qu’ils endurent.

« Nous souhaitons que ces personnes ressentent qu’ils ne sont pas tout seuls et qu’ils ont la possibilité d’être psychologiquement soutenus pendant la brève période qu’ils sont ici » rajoute Mme THEODOSSIADOU, membre également du Dispensaires Social de Thessalonique. Selon cette même personne, la solidarité se confirme opérante puisqu’aujourd’hui d’autres citoyens solidaires, cette fois-ci venus d’Allemagne, se sont proposés d’offrir du lait et des aliments pour bébés et de transporter cela vers le campement.

« La situation qui règne au camp de rétention de Moria est mauvaise. Sont retenus là-bas des réfugiés et des migrants en provenance d’autres  pays, de Somalie, du Pakistan, d’Afghanistan, et d’autres, soumis à une lente procédure d’enregistrement et de ségrégation » nous renseigne Eva BABALONA, en soulignant que là-bas les conditions sont encore plus difficiles.

L’objectif des membres du Dispensaires Social de Thessalonique est l’organisation d’une grande manifestation publique, jeudi à Mytilène, pour faire émuler les idées et les pratiques des Dispensaires Sociaux Solidaires aux personnels sanitaires de l’île afin que les structures qui ont été installées poursuivent leurs activités dans le temps à venir, soutenus par des volontaires locaux, pour offrir des soins et du soutien à la fois aux réfugiés et aux personnes autochtones sans assurance maladie.

__________

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s