Crise migratoire. Combien de réfugiés morts de froid dans l’indifférence ?

Publié: janvier 29, 2017 dans Articles / Press / Grèce

source

par El País

Des vêtements couverts de neige sur une barrière d’un camp de réfugiés, dans le nord d’Athènes, le 10 janvier 2017. PHOTO REUTERS / Yannis Behrakis

Alors qu’une nouvelle vague de froid frappe l’Europe, El País s’indigne du sort des migrants et dénonce la “misère morale” de l’UE.

“L’image de la tragédie des réfugiés a changé le bleu presque noir des eaux qui engloutissent les naufragés pour le blanc glacial qui fouette l’Europe”alerte le quotidien El País, qui évoque les images de “tentes ensevelies sous la neige” et “de corps couverts par une couche de gel”. Personne ne fait le bilan de ces migrants retrouvés congelés aux frontières de l’Europe. Or ceux qui meurent de froid dans les camps “sont beaucoup plus nombreux que ce qu’indiquent les statistiques”, ajoute le quotidien espagnol.Pour le journal madrilène, la situation rappelle celle des “milliers de réfugiés espagnols qui, en février 1939”, vers la fin de la guerre civile espagnole, furent évacués vers le camp d’Argelès-sur-Mer, dans le sud de la France. “Ils sont restés là-bas pendant des semaines, d’abord en plein air puis dans des tentes précaires.”Beaucoup sont morts de pneumonie et d’autres maladies provoquées ou aggravées par ces conditions de vie extrêmes.

L’Europe insensible à la douleur des autres

La même chose est en train de se produire aujourd’hui à Lesbos et sur d’autres îles grecques, mais aussi à Belgrade ou aux frontières de la Bulgarie, sans que l’Union européenne réagisse. Une situation qui révolte la journaliste Milagros Pérez Oliva :

Ces images nous parlent de la misère morale de l’Europe, insensible à la douleur des autres, de dirigeants politiques qui détournent le regard pendant le journal télévisé pour scruter ensuite, à l’heure de la météo, si les isobares du front qui gèle l’Europe s’approchent de chez eux.”

“Demain, ça peut être nous”

L’UE est ainsi “absente, comme d’habitude”, “indifférente” et “plus bureaucrate et impassible” qu’elle ne l’a jamais été. La Commission européenne rejette la responsabilité sur la Grèce, alors que les gouvernements se sont mis d’accord il y a deux ans pour la répartition de 160 000 réfugiés mais ne l’ont toujours pas fait. “Ils sont toujours là, morts de froid”.

Ainsi la vague de froid sibérien est en train de “geler beaucoup d’espoirs” : ceux des migrants, bien sûr, mais aussi ceux des personnes qui “croient que la politique doit servir à faire face à la réalité et empêcher que ce genre de choses arrivent”. La journaliste prévient que si l’on accepte qu’il existe des “espaces dans lesquels les États ne veulent pas entrer” et qu’on laisse ainsi les réfugiés à l’abandon, “demain, ça peut être nous”.

Lire l’article original
commentaires
  1. Pretot Monique dit :

    Bonjour,

    Cet article est le dernier que j’ai reçu ; je suis étonnée, car auparavant, depuis juillet 2015 date à laquelle je me suis abonnée, j’ai reçu chaque mois au moins 1 et le plus souvent plusieurs messages. Par contre les prélèvements automatiques sur mon compte bancaire se poursuivent régulièrement !……Tant mieux, car je suppose que les besoins ne manquent pas. Dans le courant de l’année 2016, en plus des appels de divers dispensaires, j’ai été aussi régulièrement informée sur d’autres évènements, tels que l’occupation de City Plaza ou la caravane « bretonne ». En début d’année, j’avais d’ailleurs participé à la réunion du 20 février à la Bourse du Travail à Paris. C’est pourquoi l’interruption brutale de ces courriels me surprend, et j’aimerais bien en avoir l’explication ; je vous en remercie à l’avance.

    Cordialement, Monique Prétot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :