Actualité

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

>> Dépliant de présentation générale du Collectif 

____________________________________________________________________________________________________ …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. ____________________________________________________________________________________________________ ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

>> Les dispensaires grecs en solidarité avec le peuple palestinien

.

____________________________________________________________________________________________________

>> Greek public health system ‘catastrophic’, says German official

source

Wolfgang Zoeller oversees German-Greek cooperation in the health sector

Wolfgang Zoeller, a former commissioner for patients’ issues, says tight time frame imposed by the troika for health sector reform was ‘impossible to carry out’

A scene from Evangelismos hospital in October 2013 (Photo: Association of Resident Doctors of Evangelismos Hospital)

 

 

A scene from Evangelismos hospital in October 2013 (Photo: Association of Resident Doctors of Evangelismos Hospital)Greece’s public health system is "catastrophic", "scandalous and frightening" and is so bad that it cannot be given a grade, a German health ministry representative said on Thursday, warning that the timeframe imposed by the troika for reform was ‘impossible to carry out’.
(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Bras de fer à l’hôpital Paul-Guiraud de Villejuif

source / Alexandra Chaignon

276069 Image 0

Villejuif, le 01/07/2014. Le personnel grèviste du groupe hospitalier Paul Guiraud occupe les locaux.
Photo Pierre Pytkowicz
Obsédée par les économies budgétaires, la direction de cet hôpital psychiatrique tente d’imposer 
une réorganisation du temps de travail drastique contre l’avis des personnels, en grève depuis un mois.

En temps normal, l’hôpital psychiatrique Paul-Guiraud de Villejuif (Val-de-Marne) a tout d’une forteresse imprenable. Mais depuis quelques semaines, la « vitrine » de cet établissement hospitalier se lézarde. Grilles et façades ont été « rhabillées » de grands draps blancs aux slogans sans équivoque : « Silence, ça souffre », « Le personnel est sous pression », « Non au plan d’austérité »… Jusqu’au dernier – « 7 h 36, c’est la guerre » – qui résume à lui seul l’enjeu de la grève engagée il y a maintenant cinq semaines.

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Photos du dispensaire social solidaire d’Athènes (Kaniggos)

.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

____________________________________________________________________________________________________

>> Le service Oncologie Pédiatrique de l’hôpital de Garches menacé de fermeture

.

Le docteur Nicole Delépine dénonce le basculement de notre système de santé, montre comment la convergence des intérêts politiques au service des marchés financiers, des lobbys médicaux et de l’industrie pharmaceutique, a conduit une OPA sur le marché du cancer. Elle appelle à une prise de conscience des enjeux et des mécanismes de destruction de la médecine française, interpelle les politiques, attire leur attention sur l’occultation des conflits d’intérêt. Elle revendique la dignité de soigner! Fille de l’un des fondateurs de la Sécurité Sociale, Nicole Delépine est responsable de l’unité d’oncologie pédiatrique de l’hôpital universitaire Raymond Poincaré de Garches (APHP). Thérapeute engagée, elle a déjà publiée « La face cachée des médicaments », « Ma liberté de soigner » et « Neufs petits lits au fond du couloir » aux éditions Michalon pour défendre en cancérologie pédiatrique une médecine de pointe, humaine et personnalisée. 

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Mouvement Populaire pour la Santé

Picture 1

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Un ultranationaliste grec nommé ministre de la Santé

source / 13 juin 2014

Makis Voridis aurait fondé un groupe étudiant dont les membres se saluent en disant « Heil Hitler »
Makis Voridis et Chara Papazoudi (Crédit : OSCE Parliamentary/Flickr/CC BY-SA 2.0)

Makis Voridis et Chara Papazoudi (Crédit : OSCE Parliamentary/Flickr/CC BY-SA 2.0)
Makis Voridis, un membre de longue date de partis ultranationalistes, a été nommé ministre de la Santé en Grèce. La nomination de lundi, en raison d’un remaniement du gouvernement, a été accueillie avec déception par les membres de la communauté juive grecque. « Aucune personne juive ne peut être heureuse de la nomination d’un homme qui était, jusqu’à il y a deux ans, le chef du parti d’extrême droite et antisémite LAOS », a déclaré Victor Eliezer, le secrétaire général de la Commission centrale de juif Communautés en Grèce.
(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> En Grèce, le fascisme est bon pour la Santé 

source / / 13 juin 2014

Le ministère de la santé passe d’Adonis Georgiadis, vendeur de livres antisémites, à Makis Voridis, un "ancien" fasciste

Adonis Georgiades (ex LAOS) - Antonis Samaras - Makis "la hâche" Voridis (ex LAOS)

Adonis Georgiadis n’est plus ministre de la santé. On devrait être rassuré de voir que l’ancien vendeur de bouquins antisémites issu de l’extrême droite du LAOS n’a plus de ministère.

Mais son successeur est Makis – "La hache" – Voridis, également ancien du LAOS. Et dans sa jeunesse, Voridis était le président de l’aile jeune de l’EPEN (Union Politique National), un parti politique nationaliste fondé depuis sa prison par le dictateur Papadopoulos. Retour sur le passé fasciste du nouveau ministre grec de la santé.
(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Paysage de désastre après le passage de la "catastroïka"

juin 2, 2014
source /Rosa Moussaoui
Reportage. À une semaine des européennes et tandis que les élections locales d’hier montrent une percée de Syriza, les Grecs continuent de faire face à l’urgence sociale. Dans les centres de santé autogérés ou les marchés solidaires, où l’état s’est retiré, se tissent de précieux liens sociaux.
Athènes, envoyée spéciale. C’est un havre de solidarité, tout en haut d’un immeuble grisâtre d’Exarchia, quartier bohème du centre d’Athènes où se côtoient étudiants, immigrés clandestins et déclassés de la crise. La clinique sociale Kifa a ouvert ses portes en janvier 2013, sous la pression de l’urgence sociale. Des bénévoles accueillent et soignent dans ce centre de santé autogéré ceux qui sont déchus de toute couverture sociale après la perte d’un emploi. Au fond 
du petit appartement exigu qui abrite les salles de consultation encombrées d’appareils médicaux, Sofia Tzitzikou émerge d’un capharnaüm de boîtes de médicaments qu’elle trie, contrôle et classe soigneusement sur des étagères. C’est le fruit de dons qui affluent chaque jour, fragile trait d’union entre ceux qui sont encore couverts par la Sécurité sociale et ceux qui ne le sont plus.

____________________________________________________________________________________________________

>> Athènes : "Rasé et perfusé, il est viré du bloc opératoire."

José FORT
Conséquences tragiques des restrictions budgétaires qui ont mis en faillite le système de santé public, les incidents de ce genre se multiplient en Grèce. Récit par José Fort.
La scène se déroule au début de la semaine à Athènes.  Un malade arrive en très mauvais état à la Metropolitan Community Clinic d’Elliniko, un établissement qui soigne gratuitement les chômeurs et les personnes sans ressource. Le patient doit normalement disposer d’une carte  d’insolvabilité autorisant la prise en charge gratuite. Il ne peut pas la présenter, les services sociaux de la ville ayant pris du retard dans l’expédition du document.
L’homme de 54 ans est mal en point. Pourtant, n’ayant pas de « livret » attestant sa situation de précarité, son admission est refusée. Direction la sortie.

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Reportage de Médecins du Monde

13 mai 2014 // source..// Notice.des.medecins du monde : Reportage en Grèce. L’accès aux soins des femmes enceintes et des enfants

"Dans une Europe en temps de crise :les femmes enceintes et les enfants doivent maintenant avoir une garantie d’accès effectif aux soins ! Dans la perspective des élections européennes 2014, Médecins du Monde (MdM) présente son rapport sur l’accès aux soins des plus précaires dans une Europe en crise et demande aux gouvernements nationaux et aux institutions européennes de garantir des systèmes de santé nationaux universels, solidaires et équitables, ouverts à toute personne vivant dans l’Union européenne (UE). (suite…) http://www.youtube.com/watch?v=pVrZ6fK4RVQ ____________________________________________________________________________________________________

>> La Grèce meurt d’être guérie : la santé et l’austérité en Grèce

Publié: mai 10, 2014 

copyright AP/KOSTAS TSIRONIS

source

Par Marica Frangakis*

Selon l’indicateur « Better Life Index » de l’OCDE de 2010, interrogés sur l’évaluation de leur état de santé, 76% des habitants de la Grèce estimaient être en bonne santé, davantage que la moyenne de 70%  relevée par l’OCDE cette année-là. Effectivement, les chiffres de la santé en Grèce avant la crise se portaient très bien par rapport aux autres pays. L’espérance de vie à la naissance était en moyenne de 80 ans 7 mois en 2010, en progrès sur les 78 ans 1 mois en 2000, et dépassant la moyenne des 79 ans 9 mois de l’OCDE [1]. Ainsi, malgré tous ses défauts, le système de santé grec semblait relativement efficace. C’était avant la Troïka et son programme d’austérité. Le secteur de la santé a été ciblé par les programmes de l’Union Européenne (UE) et du Fonds Monétaire international (FMI) comme un secteur dans lequel les dépenses publiques devaient subir des coupes drastiques. Ainsi, sur les 11,5 milliards d’euros de coupes budgétaires prévus pour 2013-2014, environ 1,2 milliard sera prélevé sur le système de santé, la réduction la plus importante après celles des pensions et salaires.

____________________________________________________________________________________________________

>> Athènes : l’ancien aéroport transformé en un champ d’expérimentations alternatives

source

par Roxanne Mitralias

L’ancien aéroport d’Athènes, abandonné depuis 2001, est devenu un terrain d’expérimentations sociales et écologiques : dispensaire et épicerie solidaires, jardin autogéré, oliveraie « participative » de plus de 2 000 arbres ont trouvé refuge sur cet immense espace. Mais l’État grec vient de vendre le terrain à un promoteur immobilier. Dont le projet de luxueuse zone touristique est incompatible avec les alternatives qui ont fleuri. Devront-elles céder la place à une résidence pour nouveaux riches ?

L’ancien aéroport d’Athènes est coincé entre mer et montage. Niché parmi des quartiers résidentiels du sud de l’agglomération, il a été abandonné en mars 2001 au profit d’un aéroport plus grand et neuf installé sur la plaine fertile du Nord de la ville. Ce terrain de 623 hectares a également servi aux Jeux Olympiques de 2004. Sur cet espace, aujourd’hui entouré de barbelés et gardé par des entreprises de sécurité, se construisent depuis plusieurs années les résistances et les initiatives d’une ville en crise.

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> En Grèce, plus de 20 000 manifestations en quatre ans d’austérité

.

L’Humanité.fr avec l’AFP
Les politiques de rigueurs imposées par la Troïka ont fait descendre les Grecs dans la rue. Selon un document de la police, plus de 20.000 manifestations ont été recensées dans le pays ces quatre dernières années.

Selon un document de la police, publié par certains journaux, "20.210 manifestations, rassemblements ou mobilisations ont eu lieu ces quatre dernières années à travers le pays, dont 6.266 à Athènes". Ce comptage a été effectué à partir du 8 mai 2010, date de la signature du premier prêt de 110 milliards d’euros octroyé par les créanciers internationaux de la Grèce, UE, BCE et FMI, assorti de mesures de rigueur draconiennes visant l’assainissement de l’économie du pays via d’importantes coupes des dépenses publiques. Deux ans plus tard, la Grèce a reçu un second prêt de 130 milliards d’euros de ses partenaires en échange de la poursuite des coupes dans les salaires et les retraites et de la hausse des taxes. Cela a engendré une profonde récession (-25% du PIB en cumulé sur six ans) et aggravé le taux de chômage qui s’élève actuellement à 27% contre 9,5% en 2009.

____________________________________________________________________________________________________

>> L’austérité en Grèce : tous les chiffres

Publié: mai 10, 2014 

source

L’évolution négative de tous les indicateurs économiques et sociaux renvoient à un pays qui vient de sortir d’une guerre destructrice ou d’un grand krach économique.

La sombre réalité des mémorandums et de l’austérité que vivent les Grecs dans tout le pays est décrite avec précision par les chiffres économiques et sociaux.

Accrochez-vous :

* Les chiffres proviennent d’Eurostat, ELSTAT, la Banque de Grèce, l’Institut du Travail de la Confédération générale des travailleurs de Grèce, et l’Institut de recherche universitaire de  mentale (EPIPSY)

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Photos de la Réunion du 6 avril

.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

____________________________________________________________________________________________________

>> Lundi 19 Mai à Paris

INVITATION
à Témoigner lors du débat 
« Quelle Stratégie Européenne de Santé ? »
Santé des Peuples ou Santé du Capital, 
Voilà le véritable enjeu du Scrutin du 25 Mai
Lundi 19 Mai à 19H, Au siège du PCF, M° Colonel Fabien 

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Grèce. Une réforme de la santé aux effets pervers, par Noëlle Burgi

.

Grece.-Une-reforme-de-la-sante-aux-effets-pervers-par-Noelle-Burgi

Foire aux emplois à Thessalonique organisée par l’Agence européenne pour l’emploi, Eurex. Des visiteuses grecques s’informent au stand de l’Allemagne sur le recrutement de médecins pour ce pays (mai 2012). © © Sakis Mitrolidis

source 1 / source 2 

Introduction

Le secteur de la santé est un de ceux à pâtir le plus des mesures d’austérité infligées à la population grecque depuis 2010. La réforme impulsée par les autorités au motif de rationalisation a conduit à une réduction dramatique de la qualité des prestations de soins sans pour autant résoudre les dysfonctionnements propres au système, notamment le statut des personnels médicaux ; parmi eux, les médecins dont nombre ont émigré. Mais ce fiasco a aussi suscité, par réaction, de courageuses solutions alternatives.

_____________

Alors que les services publics font partout en Europe l’objet de coupes budgétaires sévères, notamment dans les pays dits périphériques au sud et à l’est, certains observateurs ont espéré que la profession médicale serait le « dernier bastion » de résistance à l’austérité(1). Or, les politiques de compression des dépenses publiques menées ces dernières années dans le cadre des « réformes structurelles » ont eu des effets lourds sur l’hôpital public et les systèmes nationaux de santé. Bien qu’il s’agisse d’un domaine dans lequel l’Union européenne (UE) n’est pas compétente pour intervenir, elle adresse depuis 2011 des recommandations spécifiques toujours plus détaillées à un nombre croissant de pays : à trois États membres en 2011, à six en 2012 et à seize en 2013, sans compter les pays sous programme d’ajustement économique (Grèce, Portugal, Irlande et Chypre (2). Il en résulte une remise en question de la vocation universelle des systèmes de soin et d’assurance maladie, spécificité de l’Europe dans le cadre de la mondialisation et distinguant favorablement cette dernière des États-Unis et des grands pays émergents.

(suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> En Grèce, les dispensaires sociaux contre la Troïka

.

Entretien, par Benoît Borrits

En Grèce, les dispensaires sociaux contre la Troïka Face à la politique de destruction des services publics grecs initiée par la Troïka (Union européenne, FMI, BCE), des dispensaires de santé se sont auto-organisés pour offrir des soins gratuits à la population. Sofia Tzitzikou et Thanasis Kourtis, bénévoles d’un dispensaire à Athènes, expliquent leur démarche.

Sofia Tzitzikou est pharmacienne bénévole au dispensaire social KIΦA de la rue Kannigos à Athènes, situé dans les quartiers Exarchia et Omonia. Thanasis Kourtis est ingénieur en génie civil. D’origine kurde et syrienne, il assure des services d’interprétariat à de nombreux migrants lors des consultations.

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Documentaire : Ruines

. RUINS: Chronicle of an HIV witch-hunt Α documentary about a shocking case of HIV criminalization in Greece. The story of the persecution of HIV-positive women who were detained by the Hellenic Police, forcibly tested, charged with a felony, imprisoned and publicly exposed, when their mug shots and personal data were published in the media in the run-up to the country’s 2012 national elections. Vous pouvez régler les sous-titres en français cliquant sur le bouton "captions" en bas à droite. (suite…) http://www.youtube.com/watch?v=LlbL4sQ3_Fo ____________________________________________________________________________________________________

>> Collectif SFGS : le 6 avril à Paris

.

Chers amis-es et camarades,

Le collectif ‘’Solidarité France-Grèce pour la santé’’

vous invite le dimanche 6 avril à un après-midi solidaire

avec les dispensaires sociaux grecs.  (suite…)

 

Picture 1

____________________________________________________________________________________________________

>> Mobilisation en Grèce des salariés du Service de Soins à Domicile (« Voithia sto spiti »)

.

securedownload

Aujourd’hui et demain (3 et 4 avril) les salariés du Service de Soins à Domicile (« Voithia sto spiti  – VSS») font grève et se mobilisent dans les rues d’Athènes.

Un contingent massif parmi les 4.500 salariés s’est déplacé des 4 coins du pays pour converger vers la place Syntagma à Athènes.

Le Service de Soins à Domicile (« Voithia sto spiti – VSS ») procure des soins médicaux et psychologiques ainsi qu’un accompagnement au quotidien à des personnes malades ou dépendantes sur l’ensemble du territoire de la Grèce, y compris dans les provinces et les îles les plus reculées.

130.000 environ personnes vulnérables  en dépendent pour leur survie et leur santé.

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Grèce : des établissements médicaux transformés en camps de détention à Athènes

Un espace actuellement occupé par l’hôpital pour les enfants atteints de maladies chroniques serait transformé en camp de détention pour migrants.

26 mars 2014, 12:42 – 165 mots

(dernière mise à jour le 26/03/2014 – 17:21)
Selon le « Mouvement Contre le Racisme », il y aurait des plans pour que deux éta­blis­se­ments médi­caux des quar­tiers ouest d’Athènes soient trans­for­més en camps de déten­tion pour migrants. le centre de détention de Pagani (archives) (suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Grèce : non-assistance à peuple en danger !

Picture 1

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Grèce : quand le gou­ver­ne­ment regarde les malades crever

. . . La situa­tion médi­cale en Grèce est qua­si­ment com­pa­rable à celle d’un pays en guerre. Ce sont des méde­cins alle­mands qui le disent. Moyennant quoi, le ministre de la Santé empêche les malades de se soigner. «  Les mala­dies comme le can­cer ne sont urgentes qu’en phase avan­cée  ». Quant on a pour ministre de la santé un ex ven­deur de livres on peut s’attendre à ce genre de perle. Quant ces bou­quins sont en prime des bou­quins anti­sé­mites et racistes qui vantent la supé­rio­rité de la civi­li­sa­tion grecque, on ne doit pas être étonné du mépris de ce ministre envers ses assu­rés. Mais Adonis Georgiadis qui vient de l’extrême droite n’est pas à sa pre­mière décla­ra­tion fra­cas­sante. Lorsque Médecins du Monde s’est inquiété auprès de lui du nombre crois­sant des enfants non vac­ci­nés « il a tout sim­ple­ment nié » sou­ligne Liani Mailli, pré­si­dente de MDM-Grèce . Pourtant les chiffres sont là : Médecins du Monde a vac­ciné plus de 9000 enfants en 2013, enfants dont les parents n’étaient plus assu­rés ou ne pou­vaient pas payer les vaccins. (suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Dispensaire Social Solidaire d’Athènes (Kaniggos)

. 

____________________________________________________________________________________________________

>> La nouvelle réforme du système de santé en danger

.

Greece Financial Crisis

© Nikolas Giakoumidis/AP/SIPA

Plus que tout autre service de l’État, la Sécurité sociale grecque est la cible de la “Troïka”. Ce groupe formé de l’Union européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international exige qu’elle économise plus de 2,5 milliards d’euros supplémentaires cette année. Une étude, publiée le 21 février dernier dans le magazine médical The Lancet par des sociologues britanniques, pointe le rapport entre les coupes budgétaires depuis le début de la crise économique et la dégradation de la santé des Grecs. Officiellement, la mortalité infantile a ainsi augmenté de 43 % depuis le début de la crise. Après six années de récession, le nombre de non-assurés est estimé à plus de 3 millions de personnes, soit plus d’un quart de la population, selon Médecins du monde et le réseau grec de santé publique. (suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Des détenus révèlent l’horreur d’un "hôpital-prison" grec

Toutes les photos de l’intérieur de l’hôpital-prison ont été postées sur Facebook.
Des matelas à même le sol, des cellules pleines à craquer, des médecins en sous nombre. Voilà le quotidien des détenus de l’hôpital prison de Korydallos, en Grèce. Grâce à des photos prises avec un smartphone introduit discrètement dans l’établissement, ils tentent de briser le silence autour de cette prison de  "l’enfer".
Les prisonniers de Korydallos sont en grève de la faim depuis mi-février pour dénoncer leurs conditions de vie dans l’hôpital prison où ils sont incarcérés. Ils mettent notamment en cause la surpopulation des cellules qui, selon eux, contribue à la propagation des maladies infectieuses  L’établissement, qui a une capacité de 60 détenus, accueillerait actuellement plus de 200 prisonniers.

(suite…) ________________________________________________________________________________________________

>> Grèce: "Une décomposition pure et simple du système de santé"

. ANGÉLIQUE KOUROUNIS (CORRESPONDANTE À ATHÈNES)/ ARTICLE PARU DANS LA LIBRE BELGIQUE  530d95dd35709867e406f8fa

Après six années de récession, le nombre des non-assurés en Grèce est estimé à trois millions, soit plus d’un quart de la population.
.
Kostas, la soixantaine marquée, tourne à vide la poignée de la porte d’entrée du centre de soins public grec, l’Eopy d’Aghios Dimitrios, en banlieue populaire d’Athènes. Peine perdue : la porte ne s’ouvre pas. Le retraité se tourne vers les médecins et volontaires qui tiennent à même le trottoir une infirmerie de fortune. "C’est fermé et cela restera fermé pour un mois." Kostas s’inquiète : "Qui va me prescrire mes médicaments ?" Georgos Georginis, médecin orthopédiste, arrive, le rassure. Il l’ausculte derrière des paravents et lui prescrit ses médicaments pour la tension. (suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> The Washington Post : Greece’s prescription for a health-care crisis

source // greece YAN738413915297861393096862 By , Published: February 22 | Updated: Sunday, February 23, 2:59 AM E-mail the writer ATHENS — President Obama’s health-care plan is, in fits and starts, attempting to extend coverage to millions of uninsured Americans. But here at the epicenter of Europe’s economic crisis, Nikos Solomos is the face of a continent where debt-laden nations are drifting away from a privileged era in public health. Like most Greeks, Solomos, 60, and his wife, Amalia, 52, paid into a state insurance fund for years, granting them access to medical care for little or no cost. After their pickle business went bankrupt, they could not afford their premiums and descended into the cascading ranks of the uninsured. Fueled by massive unemployment, a five-year recession and deep budget cuts, the number of uninsured has soared from less than 500,000 in 2008 to at least 2.3 million — or almost one in five Greeks — today. (suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> The Lancet : Greece’s health crisis: from austerity to denialism

Picture 4 ____________________________________________________________________________________________________

>>Tough austerity measures in Greece leave nearly a million people with no access to healthcare, leading to soaring infant mortality, HIV infection and suicide

. greek-austerity-2

A woman walks a closed branch Greek state health fund EOPYY in an Athens suburb / Getty Images
.
Austerity measures imposed by the Greek government since the economic crisis have inflicted “shocking” harm on the health of the population, leaving nearly a million people without access to healthcare, experts have said.
In a damning report on the impact of spending cuts on the Greek health system, academics found evidence of rising infant mortality rates, soaring levels of HIV infection among drug users, the return of malaria, and a spike in the suicide count.Greece’s public hospital budget was cut by 25 per cent between 2009 and 2011 and public spending on pharmaceuticals has more than halved, leading to some medicine  becoming unobtainable, experts from Oxford, Cambridge and the London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM) said. (suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Malaria returns to Greece as austerity wreaks havoc on healthcare

. 38.si AFP Photo / Nikos Michalakis Tough austerity measures imposed by the Greek government have inflicted major damage to the health of the Greek population, leaving nearly one million of the country’s most vulnerable people without access to healthcare. As a result of a six percent cap on health spending imposed by the so-called Troika as part of austerity measures forced on the country, the Greek public hospital budget was cut by 25 percent between 2009 and 2011, according to a report by academics and doctors from Oxford, Cambridge, and the London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM) which was published in The Lancet medical journal. (suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>>Grèce : une réforme du système de santé sous haute tension

7769793691_des-opposants-a-la-reforme-du-systeme-de-sante-grec-ce-lundi-17-fevrier-2013-pres-d-athenes Des opposants à la réforme du système de santé grec ce lundi 17 février 2013 près d’Athènes. Crédit : AFP / LOUISA GOULIAMAKI / source

Les médecins du principal organisme public de santé de Grèce ont occupé, ce lundi, plusieurs centres de soins du pays pour protester contre une réorganisation du réseau de santé national.

Deux ans après une précédente restructuration jugée insuffisante par le gouvernement et les créanciers du pays, la Grèce s’engage dans une nouvelle réforme de son système de santé. Les employés de l’Organisme national de distribution de services de santé (EOPYY) ont organisé ce lundi des dizaines de rassemblements sur le continent et dans les îles pour s’opposer notamment à la liquidation de cette institution officiellement supprimée ce lundi.

(suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Communiqué, Bruxelles le 8 février 2014

.

« Réseau Européen contre la commercialisation et la privatisation de la santé, de l’action sociale et de la protection sociale »

Picture 1

 Communiqué

Traduction : greece

Une campagne Européenne pour la défense de la santé et la protection sociale du 7 au 25 mai !

 Les 7 et 8 février 2014 a eu lieu à Bruxelles le lancement d’une campagne coordonnée au plan Européen jusqu’au 25 mai, date des élections Européennes.

Ce lancement a consisté à rendre public le 7 février à 9 h 30 un Manifeste européen qui a été remis par des délégations venues de toute l’Europe, auprès du 1er ministre Belge et simultanément auprès de 11 ambassades européennes en leur demandant de le transmettre à leur gouvernements respectifs.

Ces délégations ont ensuite convergé devant le siège de l’Unesco à Bruxelles ou a été déposée une demande de reconnaissance au Patrimoine Mondial de l’ Humanité des systèmes de santé et de protection social publics, égalitaires, solidaires et accessibles à toutes et tous . L’UNESCO a accusé réception par mail de notre demande !

(suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>>Manifeste du "Réseau Européen contre la privatisation et la commercialisation de la Santé et de la Protection Sociale"

. Manifeste : version courte, 4 pages à télécharger ici .

Picture 1
(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Deuxième action – mobilisation nationale des dispensaires  sociaux solidaires

.

test

____________________________________________________________________________________________________

>> Le 25 janvier, à Toulouse

.

Informations-témoignages-débats 
La situation du système de santé en Grèce est une‘bombe sanitaire’ 
Le 25 janvier 2014 de 17h à 22h30

Maison de la Citoyenneté 8bis Av. du Parc Toulouse

(30mètres de la station de métro Roseraie ligne A)

‘6 heures pour la Grèce et sa santé’

Entrée libre et Gratuite

(lire la suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Vidéo du Dispensaire Social Solidaire d’Héraklion

. 

____________________________________________________________________________________________________

>> Grèce : mort d’un enfant de 2 ans et demi faute de moyens dans le centre de cardiologie

source AgiaSofiaGrèce. L’unique centre public de chirurgie du cœur pour enfants du pays est fermé depuis 20 mois. Un deuxième enfant, un garçon de 2 ans et demi est la nouvelle victime de cette fermeture. ( article en grec ) ____________________________________________________________________________________________________

>> TERRE DES HOMMES et Solidarité NORMANDIE GRECE

.

Projection du Film « L’ESCALE »- Débat ANTIRACISTE

TERRE DES HOMMES et Solidarité NORMANDIE GRECE organisent un débat antiraciste. Le 28 Novembre 2013 à 20h15 au Café des Images , à l’occasion de la projection du film ‘L’ESCALE » du réalisateur Kaveh Bakhtiari

(lire la suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Le mardi 5 novembre au cinéma Le Dietrich

Le Collectif 86 pour un audit citoyen de la dette publique et le Cinéma Le Dietrich vous proposent Mardi 5 novembre 20h30

tract catastroïka def Au Cinéma Le Dietrich Séance suivie d’un débat avec Bruno Percebois membre du collectif national de Solidarité Franco-Grecque pour la Santé

(suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Communiqué du Bureau de presse de SYRIZA

traduction : greece
Communiqué du Bureau de presse de SYRIZA à propos de l’entrée de la police et de l’Organisme National du Médicament (EOF) au Dispensaire solidaire social d’Héllinikon (24/10/2013)
La descente de la police, accompagnée par l’Organisme national du médicament (EOF), au Dispensaire solidaire social d’Hellinikon, effectuée aujourd’hui (24/10/2013), provoque l’opinion publique et le bon sens. Même pour un gouvernement qui a autant élevé la barre d’indignité politique, l’attaque d’une structure médicale bénévole, source d’une œuvre sociale énorme, c’est un comble ! Quel est l’objectif des cerveaux gouvernementaux ?

(suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Communiqué du Front de Gauche Santé

traduction : greece Picture 1 Les organisations et les membres du  Front de Gauche Santé protestent vigoureusement contre les interventions policières dans différents dispensaires sociaux autogérés solidaires d’Athènes sous le fallacieux prétexte de la lutte contre le trafic de drogues. (suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> La situa­tion du sys­tème de santé en Grèce est une « bombe sanitaire »

  source  HopitalKTPLe pré­sident de l’Union des méde­cins hos­pi­ta­liers de Grèce (OENGE), Dimitris Varnavas, a qua­li­fié de « bombe sani­taire » la situa­tion de pénu­rie de per­son­nel dans le Système National de Santé (ESY) et dans l’Organisation Nationale des Services de Santé (EOPYY). Lors d’une confé­rence de presse, M.Varnavas a décrit une situa­tion tra­gique en ce qui concerne le sys­tème de santé publique, en rai­sons de l’insuffisance dra­ma­tique de per­son­nel et de maté­riel, et s’en est pris féro­ce­ment au ministre de la santé Adonis Georgiadis. (suite…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Communiqué de la Gauche anticapitaliste : Solidarité avec les dispensaires sociaux autogérés grecs

publié le 24/10/2013  / source
Solidarité avec les dispensaires sociaux autogérés grecs La Gauche Anticapitaliste dénonce les opérations d’intimidation policière et les perquisitions menées ce jour en Grèce à Athènes contre les dispensaires sociaux autogérés grecs. Non seulement la troïka impose des mesures d’austérité drastiques contre le système de santé et des reculs massifs dans l’accès à la  protection sociale des populations, mais en plus le gouvernement grec aux ordres s’attaque à ceux qui s’organisent pour lutter contre les conséquences de cette politique et mobilisent les populations. La Gauche Anticapitaliste exige l’arrêt de ces actions et apporte son soutien aux dispensaires sociaux autogérés grecs et à ses animateurs. Ella appelle à renforcer la solidarité qui s’exprime en France dans le cadre du collectif solidarité France Grèce pour la santé.( http://solidaritefrancogrecque.wordpress.com/) ____________________________________________________________________________________________________

>> Le collectif Solidarité France-Grèce pour la Santé dénonce

 

Ce matin (24/10/2013), suite à une dénonciation anonyme pour détention illicite de stupéfiants, la police est entrée au dispensaire solidaire social d’Hellinikon accompagnée d’agents de l’Organisme National du Médicament (EOF) et d’un juge d’instance. Ils n’ont trouvé aucune trace des substances illicites. Il s’agit bien évidemment d’un coup monté.

Cette action des autorités grecques fait suite à une interview télévisée où un médecin bénévole du dispensaire social solidaire d’Hellinikon a exposé, devant le Ministre de la Santé et sur un plateau télévisé, l’insuffisance actuelle du système de la santé et les très graves conséquences des nouvelles mesures d’austérité à une société déjà épuisée. (voir vidéo)

(suite…)

____________________________________________________________________________________________________

>> Les Dispensaires Sociaux Solidaires dénoncent !

koinwniko_iatreioLe ministère de Santé procède à la fermeture des hôpitaux et au démantèlement du système de Santé.

Nous résistons!; notre arme, c’est la solidarité !

Nous, dispensaires sociaux, pharmacies sociales et structures de solidarité santé (DPSS) de la région d’Attique, nous dénonçons la politique brutale menée par la coalition gouvernementale en matière de santé.

L’exclusion criminelle des non assurés des services sanitaires gratuits, primaires et hospitaliers, se solde quotidiennement par des handicaps et des décès de milliers de nos concitoyens. Dans l’incapacité totale de faire face au coût des soins, soit ils cessent de consulter, soit ils s’adressent aux services compétents quand leur situation est irrémédiablement aggravée.

(en savoir plus…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Médecin-Chef Nazi (Grèce)

  Publié: septembre 26, 2013 dans Articles / Press

securedownload
« L’Hôpital Psychiatrique d’Athènes a la sinistre originalité d’avoir comme Médecin-Chef d’un de ses 9 départements une personne qui se déclare ouvertement favorable au nazisme. Ce médecin a été nommée dans cette fonction directement par le Conseil d’Administration de l’établissement »
C’est ce que dénonce dans un courrier le médecin-psychiatre Dr Théodoros Mégaloéconomou,  connu en Grèce et au-delà pour ses combats en faveur des droits des malades mentaux et pour la réforme de la psychiatrie en Grèce.

(en savoir plus…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Les médecins de l’hôpital du Pirée (Grèce) dénoncent / Vidéo 

En tant que médecins de l’hôpital "Tzaneio" du Pirée, nous exprimons notre profonde inquiétude, puisque hier soir, 18 septembre 2013, après la manifestation contre l’assassinat du jeune Pavlos Fyssas par un membre de l’Aube Dorée, 31 manifestants ont été transférés aux services de chirurgie de notre hôpital, tous blessés à la tête. (en savoir plus…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Vidéo sur la Pharmacie Sociale de Patissia (Athènes, Grèce)

Une vidéo de Sylvie Pépin Lehalleur sur la Pharmacie Sociale de Patissia http://youtu.be/z-Ql0JWeAh0 ___________________________________________________________________________________

>> La Fête de l’Humanité

.

Picture 2

___________________________________________________________________________________________________

>> Le temoignage d’un professionnel de santé

Juillet 2013, le témoignage de Nadège, professionnelle de santé, sur quelques dispensaires sociaux d’Athènes et de sa banlieue Picture 1 (en savoir plus…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Observatoire de la Santé en Grèce

16/07/2013.

Le Dispensaire Social de Elliniko (banlieue d’Athènes) a pris l’initiative de créer un Observatoire de la Santé en Grèce afin que soient recensés les différents aspects de la crise sanitaire en Grèce mais également les cas les plus extrêmes d’incurie sociale du gouvernement actuel avec leurs conséquences dramatiques.

Cette initiative a pour objectif de renforcer la pression vis à vis du gouvernement et aussi la revendication d’un système publique de santé pour tous les citoyens.

La rédacteur du blog du DS souligne que la politique actuelle du gouvernement grec ainsi que les mesures de son application, sont l’équivalent d’une mise en danger délibérée de la vie et de la santé d’autrui (des citoyens grecs que cette politique exclut du système des soins) et encourage les victimes de porter plainte auprès des juridictions grecques et internationales.
Il rajoute que l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a déjà voté une motion contre l’exclusion des citoyens du système de soins.
Quiconque a connaissance de cas ou le droit à la santé est dénié aux citoyens est invité à le signaler en écrivant à l’adresse mail du nouvel observatoire:  mkie.paratiritirio@gmail.com
 
Adresse de l’article (en grec)

____________________________________________________________________________________________________

>> Le premier envoi en Grèce

.

    ( Le cabinet dentaire )

. 

____________________________________________________________________________________________________

>> BBC // Greece’s life-saving austerity medics

Publié: juillet 11, 2013 dans Articles / Press

By William Kremer and Zeinab Badawi BBC World Service

Members of the French medical charity Medecins du Monde (MDM, Doctors of the world) hold letters reading 'health is not a luxury ' outside the University of Athens

The Greek health system is buckling under the strain of massive budget cuts, an expanding client list and worsening public health. A network of volunteer-run health clinics has emerged to help ease the burden.

Giorgos Vichas is not someone with time on his hands. Middle-aged, with a head of thick black hair flecked with grey, he has a look of alert determination – but for a moment his gaze becomes wistful. "When I was studying to become a doctor what I really wanted to do was travel to places that needed voluntary workers," he says. (en savoir plus…) ____________________________________________________________________________________________________

>> Le cauchemar grec n’est pas exotique

  source

Un combat pour la santé, pour la démocratie, contre le capitalisme

La situation en Grèce est catastrophique . Cette catastrophe s’est considérablemet aggravée depuis 2009, depuis que la Troïka a imposé au gouvernement grec une cure d’austérité sans précédant, comme Emmanouel Kosadinos nous l’a précisément démontré le 18 juin à Poitiers lors de la soirée organisée par le "collectif 86 pour un audit citoyen de la dette publique", soutenu par le "Syndicat de la Médecine Générale" et "l’Union Syndicale de la Psychiatrie". Télécharger la présentation de la soirée ici Cette politique d’austérité extrême a fait exploser le chômage, s’écrouler les revenus de la population. Avec des conséquences sanitaires touchant adultes et enfants. (en savoir plus…) ____________________________________________________________________________________________________

>>  FERMETURE de 13 HOPITAUX en GRECE

 

Picture 1

« Fermé pour cause de Mémorandum » FERMETURE de 13 HOPITAUX en GRECE Ils ferment 13 hôpitaux à travers toute la Grèce ! Treize hôpitaux en moins, voilà ce que comprendra la nouvelle carte de l’ESI grecque (Organisation Nationale du Système de Santé), conformément au plan de restructuration établi par la direction du ministère de la santé. La première phase de cette restructuration, qui devrait être achevée à la fin de l’année, inclue également la fusion d’environ 330 cliniques et 500 laboratoires dans les hôpitaux publics ainsi que des mouvements massifs de personnel médical. (en savoir plus…) ____________________________________________________________________________________________________  

>> Du 7 au 9 juin  à Athènes

Picture 2

____________________________________________________________________________________________________

>> 31 mai – C’est parti …

2013-01-26 15.10.14Un premier envoi vient de partir en Grèce pour contribuer à l’aide aux dispensaires autogérés. Il s’agit d’un cabinet dentaire donné à notre collectif par une dentiste qui a souhaité nous faire ce don au moment du renouvellement de son matériel. Le camion devrait arriver au moment de l’altersommet d’Athènes et de la tenue d’un village de la solidarité. Il sera accueilli comme il se doit sur place. Un premier don financier aura lieu aussi à cette occasion. Il est issu de l’argent versé lors des différentes initiatives : réunions débats, participation à des manifestations, collectes dans des entreprises.

____________________________________________________________________________________________________

>> La solidarité s’organise en Grèce

Collecte de nourriture à la sortie d’un supermarché d’Athènes
© Amélie Poinssot,  source
Les Grecs s'entraident

Création de dispensaires, collectes alimentaires, les initiatives se multiplient pour aider les citoyens affaiblis par la politique d’austérité. Ce soir-là au dispensaire autogéré de Thessalonique, les bénévoles ne savent plus où donner de la tête. Les patients affluent, le téléphone ne cesse de sonner: c’est le jour où l’on délivre gratuitement les médicaments. Dans la petite pièce qui fait office de pharmacie, quatre personnes s’activent pour préparer les ordonnances. Voula, mère de deux enfants, la quarantaine, est venue consulter le psychologue. « C’est la première fois que je viens. J’ai entendu parler de ce lieu grâce au bouche à oreille. Je n’avais plus d’autre possibilité pour me soigner : je n’ai plus de couverture sociale depuis que je suis au chômage. » Comme Voula, un tiers de la population grecque n’est plus prise en charge par la sécurité sociale. (en savoir plus…)

_ ____________________________________________________________________________________________________

>> Greek addicts turn to deadly shisha drug as economic crisis deepens

Publié: mai 18, 2013 dans Articles / Press, traduction:  france

Growing popularity of ‘cocaine of the poor’ in Athens has overwhelmed public health authorities already under strain shisha-addiction-200x300
Nobody knows which came first: the economic crisis tearing Greece apart or shisha, the drug now known as the "cocaine of the poor". What everyone does accept is that shisha is a killer. And at €2 or less a hit, it is one that has come to stalk Greece, the country long on the frontline of Europe‘s financial meltdown. "As drugs go, it is the worst. It burns your insides, it makes you aggressive and ensures that you go totally mad," said Maria, a former heroin addict. "But it is cheap and it is easy to get, and it is what everyone is doing." The drug crisis, brought to light in a new film by Vice.com, has put Athens’s health authorities, already overwhelmed by draconian cuts, under further strain. (en savoir plus…)

_____________________________________________________________________________________________________

>>  Grèce : sans Sécu, le système D

Publié: mai 15, 2013 dans Articles / Press 259c10e651d28ad0aea2425eafca45d2.w600.h340.z1

Article du site egora.fr : source Pour la première fois depuis 1975, les dépenses de santé ont reculé en Europe. Un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (Ocde), publié en novembre dernier, pointe ainsi l’impact sanitaire de la crise économique qui souffle sur le continent. Série de focus dans trois pays particulièrement touchés. Aujourd’hui : La Grèce. On l’appelle l’ "underground clinic", la clinique souterraine. Le centre médical et social d’Ellinikon, situé en banlieue d’Athènes sur une ancienne base militaire américaine, accueille depuis 2011 des patients grecs frappés par la crise qui n’ont plus accès au système de santé. Un lieu devenu indispensable alors que, désormais, près de 40 % de la population n’a plus de couverture maladie, et qu’un droit d’entrée d e 5 euros a été instauré à l’hôpital. (more…)

_______________________________________________________________________________________________________

>>  Systèmes de santé à la diète : l’austérité tue


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 31 autres abonnés

%d bloggers like this: